Ingrédients:
4 carrés de pâte feuilletés (ou une pâte feuilletée ronde si vous n’en trouvez pas)
2 petites poires relativement fermes (ici ce sont des Williams rouges)
Fourme d’Ambert, roquefort, bleu d’Auvergne ou gorgonzola (désolée je n’ai pas pesé ! je ne pensais pas publier ! fiez-vous aux photos pour les quantités, c’est facile)
Un peu de miel
Quelques cerneaux de noix ou pignons de pin (facultatif)

Préparation:

Préchauffez le four à 160° chaleur tournante.

j’ai trouvé de la pâte feuilletée vendue en carrés déjà découpés, ce qui est très pratique pour cette recette,
car on a juste la place pour y déposer une demi-poire.

Si vous n’en trouvez pas, vous pourrez détailler des disques ou des carrés dans un cercle de pâte feuilletée.

Coupez les poires en deux, en gardant la peau, et videz l’intérieur à l’aide d’une cuillère parisienne (ou d’une cuillère à café). J’ai laissé la tige de la poire.

Coupez la poire en fines tranches.

Déposez la pâte feuilletée sur du papier sulfurisé, et mettez le tout sur une plaque perforée (ou une plaque en métal).

Déposez le fromage sur la pâte feuilletée, sans aller jusqu’aux bords. Ainsi, quand la pâte cuira, les bords lèveront, et feront « barrage » au fromage qui coule.

Déposez la poire sur le fromage.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez dorer les bords de la pâte avec un jaune d’œuf (pas fait, la flemme)

Vous pouvez ajouter quelques pignons ou quelques cerneaux de noix.

Enfournez pour 15 à 20 mn (cela dépend des fours).

Si vous avez bien suivi les indications pour la cuisson, la pâte feuilletée sera bien croustillante dessous,
le fromage sera fondu mais pas brûlé, et la poire sera fondante.

A la sortie du four, versez un petit filet de miel sur la poire, et dégustez sans attendre.