Hé oui ! c’est bien la saison des abricots qui commence ! Je vous vois reluquer l’arbre du voisin en vous disant que vous grimperiez bien ramasser un petit panier. Pas la peine de vous fatiguer, les meilleurs abricots sont ceux qui tombent quand on secoue légèrement la branche : mûrs à point ! Évidemment ceux-là personne n’en veut, moi je sais que ce sont les meilleurs. Le joliment nommé Prunus Arménica (prunes d’Arménie) fait partie de mes fruits préférés.

Pour un clafoutis, la qualité du fruit est essentielle. Si vous l’achetez sur un marché , goûtez-le avant de l’acheter, parfois il est ramassé un peu avant maturité pour pouvoir être transportés et du coup il manque de sucre. Il a une belle couleur mais aucun goût. Soyez exigeant, l’abricot vous le rendra 😉

Ingrédients: pour 500 g d’oreillons d’abricots ou de pêches

2 oeufs
25 cl de lait
une branche de menthe, une branche de verveine
60 g de sucre
50 g de farine

 

[su_expand more_text= »en savoir plus » height= »0″ hide_less= »yes » link_color= »#0066ff » link_align= »center »]

 

Préparation:

Faire bouillir le lait, la menthe et la verveine. Laisser infuser 10 mn.
Filtrer le lait, rajouter l’œuf, la farine, le sucre.
Passer au mixer s’il y a des grumeaux.
Ranger les abricots dans un plat à four, verser la pâte et cuire 40 mn four th6.
Le clafoutis doit avoir un aspect caramélisé (garantie que les fruits ont rendu leur eau sinon le clafoutis est « mouillé »)

 

[/su_expand]