Non ! Estouffade ça ne veut pas dire que c’est « estouffe belle-mère » comme on le dit à Marseille d’un plat un peu sec qui se coince en travers de la gorge. Estouffade ça veut dire : cuit à l’étouffée. Tout de suite c’est mieux. On comprends que ça peut être juteux et qu’on va pouvoir y tremper son pain.
Estouffade de morue aux pommes de terre

Ingrédients: pour 4 personnes :

400 g de morue salée et… dessalée
400 g de pommes de terre
1 poivrons vert + 1 piment rouge
4 tomates fraiches
10 olives noires
1 gros oignon blanc
2 gousses d’ail
Sel pour ajuster si nécessaire (goûter impérativement avant)

 

[su_expand more_text= »en savoir plus » height= »0″ hide_less= »yes » link_color= »#0066ff » link_align= »center »]

 

Préparation:

Petit rappel : Pour dessaler la morue on la laisse tremper une nuit, un jour, une nuit, en changeant l’eau et en la laissant au frigo.

Hacher tout ! les oignons, l’ail, le poivron, le piment et les tomates.
Faire revenir l’oignon et le poivron en même temps, puis ajouter l’ail et enfin les tomates.
Rajouter les pommes de terres coupées en cubes, les olives et 1/2 verre d’eau
Laisser bouillotter 10/15 mn en couvrant – A l’étouffée quoi !
Ajouter la morue en morceaux et laisser encore cuire 10 mn.
Goûter, ajuster l’assaisonnement et servir chaud avec un bon pain de campagne.

 

[/su_expand]